À Cergy, Emmanuel Macron se pose en «dépositaire des colères»

Meilleures histoires

Emmanuel Macron en convient lui-même : « Il y a de la symbolique dans les premières heures d’un mandat. » Dans les premières minutes d’un déplacement aussi. À son arrivée sur le marché Saint-Christophe de Cergy (Val-d’Oise), ce mercredi 27 avril au matin, les sifflets et « Macron démission » répliquent aux applaudissements et aux « Macron président ». À l’écart de la meute, un mélenchoniste peste : « Ils sont hors sol ! » L’entendant, des partisans du chef de l’État le rabrouent et le huent. Voilà les analyses des experts sur « la France coupée en deux » illustrées en quelques minutes et deux saynètes.

Leave a Reply

Your email address will not be published.