Athlé : avec le retour de Warholm, les temps forts du meeting de Rabat

Toute l'actualite

Les stars de l’athlétisme ont rendez-vous ce dimanche au meeting de Ligue de diamant de Rabat.

Le retour du phénomène norvégien Karsten Warholm, champion olympique et recordman du monde du 400 m haies, attire tous les regards sur le meeting de Ligue de diamant de Rabat dimanche, où s’alignent la star locale Soufiane El Bakkali et la Jamaïcaine Elaine Thompson-Herah.

400 m haies: Karsten Warholm de retour

Le Norvégien de 26 ans dispute à Rabat sa première course de 2022, et reprend directement sur sa discipline fétiche du 400 m haies, celle où il avait réussi en août l’un des plus grands exploits de l’histoire des Jeux olympiques en fracassant le record du monde (45 sec 94 contre 46 sec 70) à l’issue d’un duel haletant contre l’Américain Rai Benjamin.

Sans Benjamin, les observateurs attendent surtout de connaître dimanche l’état de forme de Warholm, qui n’a pas pris part à la saison en salle. L’an dernier, il avait battu une première fois le record du monde dès sa reprise qui avait eu lieu début juillet à Oslo.

100 m: Elaine Thompson-Herah en vedette

La triple médaillée d’or des derniers JO (100, 200 et 4×100 m) s’aligne pour continuer sa montée en puissance, après avoir dominé ses rivales en un probant 10 sec 79 la semaine dernière au meeting de Eugene.

Toujours invaincue en ce début de saison en plein air, la Jamaïcaine ne devrait pas être inquiétée au Maroc en l’absence de sa compatriote Shelly-Ann Fraser-Pryce.

3.000 m steeple : le feu dans la rivière

Cinq jours après avoir brisé la barrière symbolique des 8 minutes à Ostrava (République tchèque), le vice-champion olympique éthiopien Lamecha Girma défie chez lui le champion olympique marocain Soufiane El Bakkali.

L’ancien patron kényan de la discipline Conseslus Kipruto (champion olympique 2016, double champion du monde) s’aligne également, mais n’a plus réussi une course de très haut niveau depuis trois ans.

Bleus : en force sur le demi-fond

Déjà auteur d’un gros chrono la semaine dernière qui lui ouvre les portes des Mondiaux (8:16.39), le steepleur Mehdi Belhadj peut espérer profiter d’une course très dense, comme Jimmy Gressier, Baptiste Mischler et Azeddine Habz sur 1.500 m ou Gabriel Tual et Rénelle Lamote sur 800 m.

Ludvy Vaillant et Wilfried Happio devraient être dans le rétroviseur de Warholm sur 400 m haies, et chassent le niveau de performance demandé par la fédération française pour les Mondiaux de Eugene (Oregon, 15-24 juillet).

Leave a Reply

Your email address will not be published.