Basket: Pau-Orthez, racheté par des investisseurs français, conserve sa place dans l’élite

Toute l'actualite

La chambre d’appel de la Fédération française de basket-ball a décidé lundi d’accepter le réengagement de Pau-Lacq-Orthez en Élite, après avoir examiné la reprise du club béarnais, récemment vendu par les actionnaires américains à des repreneurs français.

«Au regard des récentes évolutions du dossier et des garanties apportées quant à la continuité d’exploitation du club, la Chambre d’Appel a décidé de réformer la décision du Conseil Supérieur de Gestion du 11 juillet 2022 et d’émettre un avis favorable à l’engagement (du club béarnais) en Championnat de Betclic Élite pour la saison 2022/2023», a indiqué la FFBB. La Fédération a «également saisi la Direction Nationale du Conseil et du Contrôle de Gestion des clubs (DNCCG) professionnels de la LNB qui devra procéder à la validation du budget et à l’encadrement de la masse salariale du club pour la saison 2022/2023».

L’Elan, neuf fois champion de France et vainqueur de la dernière coupe de France, avait été rétrogradé au niveau amateur il y a un mois pour raisons financières. Sous pavillon américain depuis un an et sa prise de contrôle par Counterpointe Sports Group (CSG), présidé par David Otto, il avait échoué deux fois en appel devant le gendarme financier de la Ligue.

C’est la vente du club vendredi dernier à des repreneurs français, emmenés par Sébastien Ménard, conseiller municipal de Biarritz et PDG du groupe Eat4Good et de Beautysané, et l’ancien ministre des Sports Thierry Braillard, assortie du versement d’une subvention de 1,2 million d’euros promise en cas de départ des Américains, qui a rassuré financièrement l’instance. La saison prochaine, Pau-Orthez, toujours entraîné par Éric Bartecheky, disposera d’un budget de 5 millions d’euros, contre 7,8 millions d’euros la saison dernière.

2 thoughts on “Basket: Pau-Orthez, racheté par des investisseurs français, conserve sa place dans l’élite

Leave a Reply

Your email address will not be published.