Challenge Cup : «Mayol était en feu», se réjouit Azéma

Meilleures histoires

Franck Azéma (manager général de Toulon, qualifié pour la finale du Challenge européen après sa victoire 25-16 à domicile contre les Saracens): «En face, c’était une équipe dense et si tu ne fais pas jeu égal dans l’engagement physique, ils t’asphyxient, donc c’était important de rivaliser dans ce domaine mais nous ne voulions pas tomber uniquement dans cet affrontement physique. Il fallait donner de l’air au ballon mais nous n’avons pas réussi à suffisamment le faire en première période. Mais les avants ont fait un match énorme.

Ce soir, Mayol était en feu. C’est énorme de sentir cette ferveur. L’arrivée au stade, ça file les poils. Je suis un privilégié de vivre ça dans ce vestiaire et c’est pour ça que j’ai toujours fait du rugby. Maintenant, nous allons essayer d’optimiser un maximum la récupération mais quand on est sur le terrain, je sens les garçons impliqués et intenses.»

Leave a Reply

Your email address will not be published.