DIRECT. Présidentielle : la cérémonie d’investiture d’Emmanuel Macron aura lieu samedi matin

Meilleures histoires

15:54

Le policier Bruno Attal candidat pour Reconquête

« Bravo à Bruno Attal, courageux policier, qui va affronter Taha Bouhafs à Vénissieux. La seule opposition à l’islamo-gauchisme, c’est Reconquête ! », le félicite sur Twitter Eric Zemmour. 

15:37

Macron intronisé samedi matin

La cérémonie d’investiture du président réélu Emmanuel Macron Macron aura lieu samedi à 11h, annonce l’Elysée à l’AFP, confirmant une information dévoilée précédemment par RTL.

15:31

Valérie Rabault dit avoir refusé Matignon

La présidente du groupe socialiste à l’Assemblée nationale dit avoir décliné une proposition d’être nommée Première ministre. « Je suis toujours fidèle à mes idées. Ils feront la retraite à 65 ans, c’est contraire à mes convictions. […] Je suis élue d’une circonscription rurale, quand je vois les petites retraites des agriculteurs, je ne peux pas défendre un tel texte », explique-t-elle au HuffPost, confirmant une information de BFMTV.

LP/Arnaud Dumontier

15:13

Le PS « un peu gourmand » sur les circonscriptions

En pleine tractation avec le PS, le député LFI de Seine-Saint-Denis Eric Coquerel a jugé ce mardi auprès de l’AFP que les Socialistes sont « un peu trop gourmands » par rapport au 1,74% des voix obtenues par Anne Hidalgo au premier tour de la présidentielle. 

15:08

Les candidats LREM aux législatives dévoilés le 10 mai

Alors que les tractations se poursuivent dans la majorité pour les élections du 12 et 19 juin prochains, tous les candidats investis aux législatives seront dévoilés le mardi 10 mai, aux docks d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Les premiers noms les plus « évidents » pourraient être connus en milieu de semaine. Notre article dédié, à lire juste ici

14:47

Les Républicains choisissent leurs candidats

Une réunion de la commission nationale d’investiture des Républicains devait se tenir à 14 heures ce mardi pour investir leurs candidats aux législatives. 

14:20

1000 cadres du PS interpellent Olivier Faure sur l’accord avec LFI

Un texte signé par un millier de responsables locaux et nationaux du Parti socialiste et rédigé le 26 avril (mais rendu public hier soir) interpelle le Premier secrétaire du PS pour protester contre un accord avec La France insoumise (LFI). Emanant de la maire de Vaulx-en-Velin (Rhône) Hélène Geoffroy, la missive intitulé « Faisons entendre notre voix » dénonce une « reddition » des Socialistes au profit des Insoumis. « Depuis le vote du premier tour de l’élection présidentielle, les dirigeants de LFI ont affirmé avec clarté qu’aucune alliance sous les couleurs de l’Union populaire n’était possible sans un ralliement à leur programme. Ce n’est pas une négociation ou un accord qui est proposé, c’est une reddition », écrivent les signataires. 

13:49

Il y a 86 ans, le Front populaire gagnait les législatives

Alors que les négociations sont sur le point d’aboutir entre LFI, le PS et le PCF, de nombreuses figures de la gauche font référence à la date symbolique du 3 mai 1936. Ce jour-là, la coalition du Front populaire l’emportait aux législatives. « Le 3 mai 1936, le Front populaire accorda les 40h, les congés payés, l’augmentation des salaires… Nos racines sont là », a notamment salué le premier secrétaire du PS, Olivier Faure. 

13:17

Emmanuel Macron a reçu Nicolas Sarkozy à l’Elysée

Le chef de l’Etat a discrètement reçu l’ancien président Nicolas Sarkozy à l’Elysée ce mardi en fin de matinée, selon les informations du Figaro. Si l’entourage des deux présidents ont tenu à garder secret la teneur des échanges, des proches ont toutefois laissé entendre que les discussions ont porté sur la carte des circonscriptions, rapporte le quotidien. 

Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron sur le perron de l’Elysée, le 25 février dernier. AFP / Ludovic Marin

12:49

Daniel Fasquelle pas candidat aux législatives 

Le maire du Touquet, à qui certains prêtaient l’intention de se présenter en cherchant le soutien de la majorité, ne se présentera finalement pas aux élections législatives. Il indique rester fidèle à son mandat municipal.

12:44

Abad « s’honorerait à démissionner », lance Gilles Platret

Le vice président de LR critique ainsi vivement le rapprochement du patron des députés LR avec Emmanuel Macron. « La ligne des Républicains est claire: indépendance et donc aucune entrée dans la majorité présidentielle. Dès lors, le président du groupe LR à l’Assemblée, qui n’est hélas pas sur cette ligne, doit clarifier sa situation », a ajouté le maire de Chalon-sur-Saône sur Twitter, en postant le lien d’une interview à franceinfo. 

12:21

L’écologiste expulsée d’une conférence de presse de Le Pen candidate à Boulogne-Billancourt

Pauline Rapilly-Ferniot représentera l’alliance formée entre LFI et les Verts aux prochaines élections législatives dans la 9e circonscription des Hauts-de-Seine. Plus de détails dans notre article.

12:09

Ces ministres qui vont tenter leur chance aux législatives

Jean-Michel Blanquer et Elisabeth Borne. LP / Arnaud Journois

11:25

Le NPA également en discussion avec LFI

En parallèle du Parti socialiste, des représentants du Nouveau Parti anticapitaliste sont arrivés ce matin au siège de La France insoumise à Paris afin de conclure un accord en vue des législatives. Antoine Larrache (NPA) a estimé que la présence du PS « posait problème », en ce que ce dernier représente, selon lui, les « politiques libérales » des dernières décennies, rapporte Le Monde. 

Les représentants du NPA arrivent au QG de LFI. Thomas Coex / AFP

11:00

L’accord avec LFI sur le point «d’être finalisé»

Après plusieurs jours de tractations, le PCF devrait finalement rejoindre la Nouvelle union populaire, écologique et sociale menée par LFI et à laquelle appartient déjà EELV. Un mandat favorable a été donné à la délégation nationale pour finaliser le projet d’accord, indique Igor Zamichiei, coordinateur de l’exécutif national du parti. De leur côté, les Socialistes sont encore en négociation avec les Insoumis. 

10:40

Reprise des négociations entre LFI et le PS

La délégation du PS vient d’arriver au siège de la France Insoumise afin de poursuivre les négociations. « A un moment, il faut savoir conclure », indique Pierre Jouvet, porte-parole du PS, selon Franceinfo. 

10:21

Les investitures En Marche validées par Macron

Le chef de l’Etat  a examiné une à une les investitures En Marche et les a toutes validées, selon Franceinfo. Une première vague « importante » de candidats « évidents » devrait être dévoilée aujourd’hui même sous la bannière commune de la majorité : Avec vous, selon les informations de RMC. 

09:55

Au sein de la majorité, «le sujet, c’est vraiment Horizons»

Une première vague d’investitures est attendue en milieu de semaine dans la majorité. Les tractations se poursuivent sur fond de tension et dans le plus grand secret. « Avec le MoDem, ça ira. Le sujet, c’est vraiment Horizons », tranche un pilier du groupe LREM, rappelant là que c’est bien l’ancien Premier ministre, qui réclame plus de circonscriptions, qui se trouve au cœur des tensions. « Ça reste compliqué avec lui. La grande question, c’est trouver une voie d’apaisement et d’équilibre avec Philippe », souffle un autre cadre de la majorité. Pas une mince affaire tant les contentieux se sont accumulés et la méfiance est réciproque. Plus d’informations dans notre article dédié. 

09:44

La candidate PS de la 5e circonscription de Paris se retire

Dominique Versini, adjointe PS à la mairie de Paris, en charge des droits de l’enfant, annonce ce lundi soir sur Twitter qu’elle retire sa candidature dans la 5e circonscription de Paris. En cause : le contexte politique jugé trop complexe.

09:37

Reconquête dans toutes les circonscriptions de la Somme

Des candidats du parti Reconquête, d’Éric Zemmour, se présentent dans les cinq circonscriptions de la Somme, selon France Bleu. Dans la deuxième circonscription, Aurélie Soyer, une auto-entrepreneuse, dans la troisième circonscription, François Miramont, le coordinateur régional de Reconquête. Puis dans la quatrième circonscription, Jacques Maguin, un général de brigade à la retraite et enfin, dans la cinquième, Rudy Duboile, un chercheur d’emploi. 

09:10

Un accord entre LFI et le PS serait « très triste » pour les Français, juge Bayrou

« Ce qui s’est passé là est un événement très triste pour beaucoup de Français », affirme François Bayrou, sur Franceinter, concernant les négociations pour un accord à gauche. Pour les socialistes, un accord serait « la ruine de tout ce qu’ils ont voulu faire », ajoute-t-il.

09:07

Ruffin revient sur l’insulte à Emmanuel Macron 

François Ruffin a qualifié le chef de l’Etat de « bâtard » de François Hollande la semaine dernière. « J’ai dit “Emmanuel Macron est le fils, l’héritier ou plutôt le bâtard de François Hollande mais c’est le terme technique. (…) Ca a été utilisé pendant des siècles (…) le sens premier c’est enfant illégitime, et il est évident qu’Emmanuel Macron est le fils illégitime” de François Hollande », s’est-il défendu. 

09:03

De la candidature de Taha Bouhafs aux législatives

Questionné sur la candidature de Taha Bouhafs, journaliste et candidat de La France Insoumise aux élections législatives, condamné pour avoir insulté en ligne une policière (il a fait appel de la condamnation). Adrien Quatennens estime que « le seuil de tolérance n’est pas le même qu’on soit militant antiraciste » ou « ministre » juge que pour certains être « issus des quartiers populaires ne vaut pas droit de citer dans la vie politique ».  

08:57

Selon Muselier, le nouveau Premier ministre ne sera pas connu tout de suite

« Vous allez encore attendre » avant d’avoir le nom du Premier ministre, car Emmanuel Macron « n’est pas encore président », rappelle Renaud Muselier sur France info, faisant référence à l’investiture pour le nouveau mandat, qui n’a pas encore eu lieu. Concernant les rumeurs, « si vous parlez d’une femme de gauche, il n’y en a pas 50. (…) J’aime beaucoup madame Borne mais plus vous parlez d’elle, plus vous flinguez ses chances », poursuit-il.

08:51

« Il n’y pas d’OPA ni demande d’hégémonie »

Les ténors du PS (François Hollande, Jean-Christophe Cambadélis, Stéphane Le Foll) sont extrêmement véhéments à l’égard de la Nouvelle union populaire, écologique et sociale. « Ce n’est pas vraiment notre problème », répond Adrien Quatennens. « Il n’y pas d’OPA ni demande d’hégémonie », explique le député Insoumis, pour qui ceux qui veulent faire l’union n’ont peut-être pas envie « de rester pieds et poings liés à l’héritage de François Hollande, de la loi El-Khmory, etc. »

Leave a Reply

Your email address will not be published.