DIRECT. Présidentielle : la manifestation contre l’extrême droite se lance à Paris

Meilleures histoires

Dans un communiqué, la Commission nationale de contrôle de la campagne en vue de l’élection présidentielle (CNCCEP) émet un rappel à l’ordre qui pourrait sans doute concerner l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron, qui avait fait diffuser un message aux professeurs avant le premier tour, mais aussi à l’université de Nantes, dont la présidente a appelé ses étudiants par mail à faire barrage à Emmanuel Macron. « La Commission souligne, en particulier, qu’un fichier d’adresses professionnelles comportant des données personnelles ne saurait en principe être utilisé à des fins de propagande ou de démarchage, peut-on lire. La CNCCEP rappelle, par ailleurs, l’importance du principe de neutralité du service public, qui interdit que les moyens du service public soient utilisés à des fins de propagande électorale, qu’il s’agisse de soutenir ou de critiquer un candidat ». 

Leave a Reply

Your email address will not be published.