États-Unis : une fusillade vise une église californienne, faisant un mort

Monde

Publié le :

Au lendemain d’une tuerie dans l’État de New York, une personne est morte et quatre ont été grièvement blessées dans une fusillade au sein d’une église en Californie dimanche, a annoncé la police du Comté d’Orange.

Publicité

Les États-Unis sont de nouveau endeuillés. Plusieurs personnes ont été blessées par balles, dont une mortellement, lors d’une fusillade dans une église de Laguna Woods, dans le sud de la Californie, ont rapporté dimanche 15 mai les autorités locales, annonçant l’arrestation d’un suspect.

“Quatre personnes sont gravement blessées”, a écrit la police du Comté d’Orange sur son compte Twitter, ajoutant qu’une “victime est morte sur les lieux” de l’incident.

Via Twitter, le bureau du shérif a fait savoir que toutes les personnes blessées lors de la fusillade étaient adultes. “Ce n’est pas une surprise. Car cette ville est une résidence pour retraités dans une région cossue, où la population est en majorité blanche et hispanique”, précise le correspondant de France 24 en Californie, Loïc Pialat. 


Cette fusillade intervient au lendemain de la mort de 10 personnes après qu’un homme blanc âgé de 18 ans a ouvert le feu dans un supermarché de Buffalo, dans l’État de New York, une attaque que les autorités ont décrite comme raciste.

La bravoure des paroissiens

Un appel d’urgence a été reçu à 13 h 26 (20 h 26 GMT) depuis l’Église presbytérienne de Geneva dimanche après-midi, selon les forces de l’ordre.

Les paroissiens participaient à un banquet après le service religieux du matin lorsque le tireur a commencé son carnage, ont indiqué les autorités. Ils ont ensuite arrêté le tireur et “lui ont attaché les jambes avec une rallonge électrique et ont confisqué au moins deux armes” avant que les officiers n’arrivent sur les lieux pour le neutraliser, a déclaré le sous-chef du comté d’Orange, Jeff Hallock, lors d’une conférence de presse.

“Ce groupe de paroissiens a fait preuve (…) d’un héroïsme et d’une bravoure exceptionnels en intervenant pour stopper le suspect. Ils ont empêché des victimes supplémentaires”, a dit Jeff Hallock.

“Nous avons arrêté une personne et récupéré une arme qui pourrait être impliquée” dans le crime, a ajouté le département du shérif dans un tweet, sans préciser à ce stade les motivations derrière cette nouvelle fusillade.

De son côté, le bureau du gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a assuré travailler avec les responsables locaux et surveiller la situation. “Personne ne devrait avoir à craindre de se rendre dans son lieu de culte. Nos pensées vont aux victimes”, a tweeté son bureau.

“C’est une nouvelle bouleversante et inquiétante, surtout moins d’un jour après une fusillade de masse à Buffalo”, a tweeté la députée démocrate Katie Porter, qui représente le comté d’Orange à Washington. “Cela ne devrait pas être notre nouvelle normalité.”

Avec AFP et Reuters

Leave a Reply

Your email address will not be published.