«Ils ont dit tellement de conneries» : Ménard conseille à Le Pen de se démarquer de Zemmour et de ses soutiens pour le second tour

Meilleures histoires

Il dispense ses conseils à la candidate. Le maire d’extrême droite de Béziers (Hérault) estime qu’il sera « difficile » pour sa candidate Marine Le Pen de l’emporter face à Emmanuel Macron. Interrogé sur BFMTV au lendemain du premier tour de la présidentielle, l’élu estime qu’elle doit « prendre ses distances » avec la « droite rabougrie, passéiste, qu’a fort bien incarnée Éric Zemmour », avec Marion Maréchal.

Selon le soutien de la candidate du Rassemblement national, « c’est pas à ces gens-là qu’il faut s’adresser. Il faut s’adresser aux Français ». Plus encore, estime-t-il, « ces derniers ont besoin d’être câlinés, qu’on fasse attention à eux ».

« Vous avez dit tellement de conneries, vous avez été tellement cassants, péremptoires, lance-t-il Vous pensiez quoi ? Que vous incarniez la défense de la civilisation chrétienne ? Il faut se calmer avec ces phrases qui ne veulent rien dire ».

VIDEO. Présidentielle : Marine Le Pen « peut gagner le 24 avril » face à Emmanuel Macron

Concernant l’interdiction du port du voile, une proposition portée par Marine Le Pen, pour Robert Ménard c’est « une erreur ». « Les gens se disent Tiens le pays n’est plus le même (…) dire ça ne fait pas de moi. »

« Je pense que c’est pas possible à mettre en œuvre, c’est une erreur », estime-t-il, reconnaissant toutefois qu’il « comprend » la raison de cette proposition de la candidate du Rassemblement national.

Leave a Reply

Your email address will not be published.