Jean Castex se confie à l’heure de son départ de Matignon : «C’est une nouvelle ère qui s’ouvre»

Meilleures histoires

La lettre est déjà prête. « Très simple, très classique », dit-il au moment de plier bagages. Elle sera remise en main propre à Emmanuel Macron pour signifier sa démission et celle de son gouvernement, « sans remords, ni regret ». Quand on demandait à Jean Castex ce que serait sa vie après Matignon, l’ancien maire de Prades (Pyrénées-Orientales) était jusqu’à présent peu disert. Maintenant qu’il va rendre officiellement son tablier, il lève à peine plus le voile sur ses projets immédiats : « Je vais retourner dans mes Pyrénées, il faut que je repeigne mes volets et ma rambarde qui ont pris un coup pendant deux ans », évacue-t-il à quelques heures de la passation de pouvoir.

Leave a Reply

Your email address will not be published.