«J’espère que ça n’arrivera plus jamais»: le trou sur la pelouse à Vienne pour Autriche-France fait jaser

Toute l'actualite

Après le trou béant sur le terrain qui s’apprête à accueillir les Bleus, les Autrichiens n’ont pas caché leur agacement.

Envoyé spécial à Vienne

Le sujet qui fait jaser. Et causer depuis près de soixante-douze heures. La blessure d’un joueur ? Un mauvais résultat ? La météo à Vienne ? Rien de tout cela. L’apparition d’un trou béant dans la pelouse du stade Ernst-Happel de Vienne a fait polémique ces derniers jours, au point d’être évoqué avec insistance ce jeudi lors des traditionnelles conférences de presse d’avant-match. Mais que les Bleus de Didier Deschamps, qui n’étaient pas inquiets mercredi soir, se rassurent, l’UEFA a donné son accord pour le maintien de la rencontre, comptant pour la troisième journée de Ligue des Nations.

«J’espère que ça n’arrivera plus jamais», a soufflé le sélectionneur de l’Autriche, ex-coach de Manchester United cette saison, Ralf Rangnick jeudi devant les médias. De son côté, David Alaba, partenaire de Karim Benzema au Real Madrid et capitaine de la sélection, estime avoir «un peu moins d’inquiétudes» après la validation de l’UEFA, suite notamment à une réunion qui s’est déroulée mercredi soir. «La pelouse a été analysée, et l’UEFA a donné son approbation donc nous avons un peu moins d’inquiétudes, voire aucune», a confié le défenseur autrichien, qui défiera les Bleus vendredi soir à Vienne.

À VOIR AUSSI – Le premier but de Karim Benzema avec le Real Madrid

Une polémique qui fait tache en Autriche avant de recevoir les champions du monde

Pour rappel, l’apparition d’un trou béant d’au moins 30 centimètres de profondeur au milieu du terrain à la fin de la rencontre opposant l’Autriche au Danemark lundi soir en Ligue des Nations a contraint l’organisation à se pencher sérieusement sur ce sujet. Difficile d’en faire autrement au regard de l’état du gazon et face à une polémique grandissante avec des vidéos qui ont rapidement fait le tour des médias européens. Une séquence qui fait mauvais genre au moment de recevoir les champions du monde en titre.

La pelouse du stade Ernst-Happel de Vienne. FRANCK FIFE / AFP

«Le jour du match contre le Danemark, ça a été, je dirais que le terrain était en ordre. Il n’y avait pas de problème», a expliqué Alaba. Le sélectionneur allemand de l’Autriche Ralf Rangnick est aussi revenu sur la polémique de lundi soir, une soirée également marquée par une gigantesque panne de courant ayant retardé le coup d’envoi d’une heure et demie.

Aucune nouvelle cavité identifiée

«Il s’est passé deux choses qui d’habitude ne se passent pas dans la même soirée. J’espère que ca ne se passera plus jamais dans les 30 prochaines années», a-t-il lancé. «Tous les éléments extérieurs sur le stade, on ne peut plus les influencer, donc on va se concentrer sur ce qu’on peut influencer», a-t-il repris.

La pelouse du stade Ernst-Happel de Vienne. FRANCK FIFE / AFP

Enceinte de la finale de l’Euro-2008, le stade Ernst-Happel sera à guichets fermés pour l’accueil de la France, avec jusqu’à 44.800 spectateurs attendus. En espérant cette fois-ci aucune fausse note.

(Avec AFP)

Leave a Reply

Your email address will not be published.