L’actu en dessin : le blé ukrainien utilisé comme une arme de guerre par Moscou

Europe

Publié le :

Le blocus russe de la mer Noire empêche Kiev d’exporter des millions de tonnes de céréales, privant ainsi de nombreux pays du pourtour méditerranéen et de l’Afrique d’importations essentielles et participant à l’explosion des cours mondiaux. Une situation qui inspire au duo de dessinateurs français Plop et KanKr ce dessin à la fois glaçant et poétique.  

Publicité

La guerre en Ukraine a provoqué le blocage de l’essentiel des exportations de Kiev via la mer Noire, une situation qui entraîne une flambée des prix et fait peser un grave risque de famine dans les pays qui en dépendent, en particulier en Afrique et au Moyen-Orient.

Pour permettre une reprise des exportations, le chef de l’État sénégalais Macky Sall, président en exercice de l’Union africaine, a appelé au déminage du port d’Odessa.

L’Afrique est très dépendante des importations de céréales ukrainiennes et russes, mais aussi de fertilisants essentiels pour son agriculture peu productive. Sans la reprise de ces exportations, elle se trouvera “dans une situation de famine très sérieuse qui pourrait déstabiliser le continent”, a-t-il dit dans une entretien accordé à France 24 et RFI.

Selon l’Union européenne, Vladimir Poutine utilise la crise alimentaire mondiale qui se profile comme moyen de pression sur les Occidentaux – ensemble, la Russie et l’Ukraine représentent 30 % des exportations mondiales de blé. 

Cet enjeu géopolitique majeur a inspiré le duo français Plop & KanKr, auteur de ce dessin aux couleurs de l’Ukraine – un champ de blé tâché de sang, avec dans le ciel l’ombre de nuages menaçants. Julie Besombes, alias Plop, et Simon Baert, KanKr, ont contribué à différentes publications (Siné Mensuel, La Galipote, L’Anjou Laïque, Le Sans-Culotte 85, Le Nouveau Jour J, l’Analphabète, Même Pas Peur…) et publié plusieurs recueils.

Avec AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published.