Le «chèque alimentation» mis en place «dès après l’élection» si Macron est réélu

Meilleures histoires

Le « chèque alimentation », mesure du candidat Emmanuel Macron destinée à permettre aux plus modestes d’avoir accès à des produits alimentaires français de qualité, sera mis en place « dès après l’élection » en cas de reconduction du président sortant, a assuré dimanche Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et proche d’Emmanuel Macron.

Ce chèque dont le « principe est arbitré », mais dont le paramétrage et les détails techniques sont encore en discussion, sera mis en oeuvre « dès après l’élection, courant de l’année 2022», a affirmé Julien Denormandie, invité de l’émission Dimanche en politique sur France 3, à une semaine du second tour de l’élection présidentielle.

« L’idée, c’est de dire (que) vous avez aujourd’hui près de 8 millions de nos concitoyens qui ont du mal à avoir accès aux productions locales, aux productions de qualité, à nos productions françaises en réalité et donc il faut leur donner un coup de pouce pour les aider à acquérir cela », a déclaré Julien Denormandie, un des fondateurs de la République en marche.

« Telle est la bonne réponse, la bonne réponse ne sera jamais de dire c’est les agriculteurs qui vont payer le pouvoir d’achat des Français », a-t-il indiqué, interrogé sur une possible remise en cause de la loi Egalim, qui vise à protéger le revenu des agriculteurs.

La création de ce chèque alimentaire durable, qui tarde à se mettre en place, avait été annoncée mi-décembre 2020 par Emmanuel Macron devant la Convention citoyenne pour le climat. Son instauration a été définitivement adoptée dans la loi climat et résilience votée en juillet 2021 au Parlement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.