Le sparadrap du capitaine Mélenchon

Meilleures histoires

Jean-Luc Mélenchon a assuré qu’il ne serait « vraisemblablement » pas candidat lui-même aux élections législatives. Position tenable ou « invraisemblable » ? La mitraille a déjà commencé. Marine Le Pen : « pour gagner une législative, il faudrait déjà qu’il accepte de se présenter ». Et puis il y a ces vidéos que des militants macronistes font circuler. On y voit Jean-Luc Mélenchon expliquer sur BFMTV la fatigue inhérente au rôle de député de Marseille : « Cela veut dire monter et descendre du train sans arrêt, trois heures pour y aller, trois heures pour revenir… » Et la propagande marcheuse (caricaturale, mais ainsi va la propagande) d’en déduire qu’on ne peut pas prétendre au poste de Premier ministre (l’un des plus épuisants) alors qu’on n’encaisse pas les allers-retours en circonscription.

Leave a Reply

Your email address will not be published.