Législatives : à Vénissieux, le flic Bruno Attal contre le militant Taha Bouhafs, «deux visions très opposées de la France»

Meilleures histoires

Bruno Attal a « mûrement réfléchi » ces dernières semaines. À ce « grand remplacement » qu’il jure avoir vu à l’œuvre dans la circonscription où il a passé sa première année en service, à Vénissieux (Rhône). Aux « flics de terrain » comme lui, parfois « décrits comme des sales types » dans le débat public, selon ses mots. Et par-dessus tout, à « l’arrivée des islamogauchistes à l’Assemblée nationale ». Ainsi c’est décidé, il sera candidat aux législatives. « Avec une majorité de gens comme Taha Bouhafs, la France ne sera plus la France », assure-le fonctionnaire auprès du Parisien, à propos de celui qui mise, lui aussi, sur cette circonscription.

Leave a Reply

Your email address will not be published.