Législatives : Marine Le Pen fustige l’union de la gauche

Meilleures histoires

21:04

C’est la fin de ce direct

Merci de l’avoir suivi. Retrouvez nous dès demain pour suivre l’actualité politique, notamment l’avancée du remaniement et la campagne des législatives. 

20:51

Le Rassemblement national continuera à s’opposer aux textes présentés à l’Assemblée

« Non, je ne laisserai pas une chance à Emmanuel Macron (…) On sait que les cinq ans (à venir) seront encore pires », croit Marine Le Pen. « Nous continuerons à nous opposer », promet-elle.

20:48

Si elle est réélue, Marine Le Pen votera l’indexation des retraites sur l’inflation

« Même quand nous étions sept, nous avons existé » à l’Assemblée nationale, poursuit Marine Le Pen, qui ne dévoile pas d’objectif chiffré pour les législatives. « Je voterai pour l’indexation des retraites sur l’inflation » voulue par Emmanuel Macron, admet-elle. 

20:43

Marine Le Pen s’attaque à la Nupes

« Je pense que la logique des institutions veut que le président de la République ait une majorité » aux législatives, considère Marine Le Pen, au 20 Heures de TF 1. Voulant se poser comme principale force de l’opposition, elle a visé Nupes, l’alliance de gauche menée par les Insoumis de Jean-Luc Mélenchon. 

« Le Nupes, c’est l’opposition qui va défendre le burkini à la piscine, qui veut ouvrir les prisons, régulariser les clandestins, augmenter les impôts, désarmer la police… Ils ont fait élire quelqu’un qui veut mettre la retraite à 65 ans », a-t-elle énuméré face à Gilles Bouleau, pour sa première interview depuis le second tour de la présidentielle. « Les Français veulent une opposition et ils ont déjà un peu choisi en me mettant au second tour de l’élection », a-t-elle ajouté.

20:07

Mamère critique la prise de position de Bové et Cohn-Bendit

L’écologiste fustige, dans une tribune publiée dans Le Monde, la position de José Bové et Daniel Cohn-Bendit, qui ont dénoncé l’accord d’EELV avec La France insoumise. « Les politiques radicales sont nécessaires à la lutte contre les inégalités sociales et environnementales », juge l’ancien député.

19:57

Macron tempère l’état de grâce présidentiel

« Une réélection laisse moins de place à ce que certains appellent parfois l’état de grâce. Les divisions renaissent très vite », a dit le président de la République à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) devant les candidats investis par Renaissance pour les élections législatives des 12 et 19 juin.

19:31

Pour Richard Ferrand, l’union de la gauche est un «rafistolage de circonstance»

A un peu plus d’un mois du scrutin des 12 et 19 juin, le président de l’Assemblée nationale tire à boulets rouges sur l’opposition, et, notamment, sur la «gauche radicalisée» qu’il accuse d’incohérence et de «démagogie». Entretien.

19:09

Macron tacle l’union de la gauche

A Aubervilliers, devant les candidats aux législatives investis par Renaissance, Emmanuel Macron estime qu’une « 3e tour n’existe pas ». « Il ne faudrait pas vous laisser intimider par ceux qui voudraient rejouer aux législatives ce qui a été tranché aux présidentielles », assène-t-il. « Les alliances rouges et brunes qui promettent une retraite à 60 ans sans la financer, c’est une atteinte à notre crédibilité », poursuit le chef de l’Etat.

18:48

Le rival de Manuel Valls continue la campagne

18:20

La gauche unie part elle handicapée ? 

17:47

L’ancien rapporteur de l’Observatoire de la laïcité investi dans le Gard

La candidature de Nicolas Cadène a été confirmée ce mardi dans la 6e circonscription du Gard, où il défendra les couleurs de la Nupes au nom des écologistes. 

17:44

Edouard Philippe tiendra un premier meeting le 18 mai au Havre 

Selon les informations du Figaro, l’ancien Premier ministre lancera la campagne des législatives par un « grand meeting » la semaine prochaine dans la ville dont il est maire. 

17:15

La colère de Gérard Collomb

Selon la presse locale, aucune des candidatures défendues par l’ancien maire de Lyon n’ont été retenues pour les élections législatives. Alors ne comptez plus sur lui pour apporter un quelconque soutien. « LREM a fait un choix qui n’est pas celui de la réconciliation et de l’union. On prend acte. Ils n’auront pas notre soutien », lance-t-il auprès de la tribune de Lyon.

16:39

Les insoumis investiront un insoumis à la place de Taha Bouhafs

Interrogé par sud radio, Manuel Bompard a fait savoir que ce sera bel et bien un insoumis qui sera investi à la place de Taha Bouhafs. Le parti majoritaire à gauche ne laisse ainsi aucune ouverture à la maire communiste de Vénissieux, qui souhaitait se présenter. « On va investir un insoumis. Et si les communistes ne le soutiennent pas, ça veut dire qu’ils ne soutiennent pas l’accord global, prévient-il. C’est le principe d’un accord, si on le signe, c’est pour le respecter ».

16:16

INFO LE PARISIEN

L’ex-LR Sébastien Pilard sera le candidat de Reconquête! dans le XVIe arrondissement de Paris

15:47

Des conseils adressés aux candidats de la majorité

Selon nos confrères du Monde, Christophe Castaner et Marc Fesneau se sont chargés de livrer un certain nombre de conseils aux candidats de la majorité réunis aux Docks d’Aubervilliers. Le premier aurait invité ces derniers à ne pas se positionner « en attaque » mais « uniquement en riposte ». Le second aurait évoqué le cas de Jean-Luc Mélenchon, dont il faudrait parler « beaucoup, sans chercher des adversaires partout ». 

14:55

Valls se trompe de candidat Nupes

L’ancien Premier ministre, candidat investi par la majorité présidentielle dans la 5e circonscription des Français de l’étranger, s’adresse à son « adversaire » de la gauche unie dans un message publié sur Twitter. Sauf que François Ralle Andreoli était candidat il y a cinq ans, et c’est Renaud Le Berre qui portera les couleurs de la Nouvelle union populaire écologique et sociale cette année.

14:37

Marine Le Pen attendue au 20h de TF1

Après une pause médiatique, l’ex-candidate RN à l’élection présidentielle s’exprimera ce mardi soir.

14:14

Zemmour veut toujours y croire

Le candidat Reconquête espère faire élire plusieurs députés à l’Assemblée nationale.

13:31

Le député LREM opposé à Manuel Valls défend sa candidature

« Je suis en contact avec les Français et à mesure que la rumeur grandissait autour de Manuel Valls, je recevais des messages qui me disaient : M. Le Député, j’espère que ce n’est pas vrai. Et un parachutage, ce n’est pas possible ! », explique Stéphane Vojetta auprès du JDD.

13:16

Plusieurs candidats de la majorité affichent leur enthousiasme

« Tous Ensemble, unis et déterminés ! Les 12 et 19 juin prochains, donnons une majorité au Président Emmanuel Macron », lance par exemple sur Twitter la députée LREM des Yvelines Natalia Pouzyreff.

12:41

Nathalie Arthaud prend la défense de Bouhafs

L’ancienne candidate à la présidentielle dit ne pas partager l’engagement du jeune homme au sein de l’union de la gauche mais dit en vouloir notamment aux communistes, qui ont été les plus engagés pour obtenir le retrait du candidat dans le Rhône. 

12:32

Les candidats de la majorité prennent la pose

Comme prévu, tout ce beau monde s’est retrouvé aux Docks d’Aubervilliers ce mardi matin. Mais ce sont les manquants qui sont les plus scrutés sur ce cliché. Des candidats seront-ils investis face aux LR Damien Abad, François Cornut-Gentille, Jean-Louis Thiériot, Nicolas Forissier, l’apparenté LR Jean-Carles Grolier et l’UDI Béatrice Descamps ? 

12:18

La France insoumise décidera du remplaçant de Taha Bouhafs

Une légère tension semble monter à gauche, alors que les communistes se satisfont du retrait de la candidature de Taha Bouhafs. L’eurodéputé Manuel Bompard, aux avant-postes lorsqu’il s’est agi de négocier avec les autres partis de gauche, a cru bon de préciser ce midi que seule la France insoumise décidera du candidat ou de la candidate remplaçant Taha Bouhafs. 

12:10

Une commune de la Manche va voter… dans le Calvados

C’est l’histoire invraisemblable du jour. Après avoir basculé du Calvados à la Manche, en 2018, à la suite d’une réorganisation administrative, les 300 habitants du petit village de Pont-Farcy vont cette fois devoir voter pour un député de leur ancien département à cause… d’un oubli administratif ! Plus d’infos dans notre article en lien

Leave a Reply

Your email address will not be published.