Législatives : vérifier l’intégrité des candidats investis, le casse-tête des partis

Meilleures histoires

« Un parti politique, ce n’est pas la police judiciaire, rappelle Patrick Bloche, adjoint au maire de Paris et ancien député du Parti socialiste. Quand vous investissez quelqu’un, vous lui faites confiance, mais la confiance peut être mise à mal par des comportements extrêmement difficiles à anticiper. »

Leave a Reply

Your email address will not be published.