L’orque malade prise au piège dans la Seine est morte

France

Publié le :

L’orque en difficulté dans la Seine entre Rouen et Le Havre a été retrouvée morte, lundi, avant que les scientifiques n’aient eu le temps de pratiquer l’euthanasie sur l’animal en grande souffrance.

Publicité

L’orque est morte naturellement. Le cétacé très malade qui était à la dérive dans la Seine depuis plusieurs jours, a été retrouvé mort, a annoncé lundi 30 mai l’ONG Sea Shepherd. Après l’échec d’un plan pour la ramener en mer, les scientifiques avaient l’intention de l’euthanasier afin de mettre un terme à ses souffrances.  

Les mesures de sauvetage mises en place samedi pour tenter de ramener l’animal vers la mer, via un dispositif expérimental de stimuli sonores et une surveillance par drones, ont mis en évidence une “absence de vivacité, des réactions incohérentes (…) et un comportement erratique et désorienté”, écrit la préfecture dans un communiqué. 

“Des cris de détresse”

“Les enregistrements sonores ont également révélé des vocalisations assimilables à des cris de détresse”, ajoute la préfecture, qui précise que les tentatives de sauvetage de l’orque ont été interrompues en début de soirée. 

Le cétacé de quatre mètres, dont l’état de santé s’est dégradé en eau douce, s’est éloigné de l’océan au début du mois. Il a été repéré pour la première fois à l’embouchure de la Seine le 16 mai entre le port du Havre et la ville de Honfleur en Normandie, avant de remonter des dizaines de kilomètres en amont pour se trouver à hauteur de la ville de Rouen. 

Avec Reuters

Leave a Reply

Your email address will not be published.