Mathématiques : la France à la traîne

France

Publié le :

De plus en plus délaissées par les jeunes Français, les mathématiques vont faire leur grand retour au lycée. Dès le mois de septembre, elles feront à nouveau partie du tronc commun au lycée. Emmanuel Macron s’y était engagé s’il était réélu. Car depuis la réforme mise en place en 2019 par Jean-Michel en 2019, qui permet de choisir sa spécialité, la matière a été totalement laissée de côté par les élèves. Et en terminale, 40 % de lycéens ne font désormais plus de mathématiques.

Publicité

Le dossier de l’enseignement des mathématiques attend le nouveau ministre de l’Éducation Pap Ndiaye. Depuis plusieurs années, le niveau en mathématiques des élèves français ne fait que baisser. Le dernier classement TIMSS, classement international sur l’enseignement des mathématiques, place la France au dernier rang en Europe et au 40e dans les pays de l’OCDE. La réforme du lycée est pointée du doigt, mais elle n’explique pas tout. 

Le mauvais niveau en mathématiques constaté au lycée se répercute sur les études supérieures. Le nouveau baccalauréat, mais aussi deux années liées à la pandémie de Covid-19, ont accentué les difficultés des étudiants dans les écoles d’ingénieurs.

Un autre constat émerge : les filles sont moins attirées par les mathématiques que les garçons. Au lycée, mais aussi dans l’enseignement supérieur, elles désertent les filières scientifiques, ce qui leur ferme la porte d’emplois et de carrières valorisées. Alors comment expliquer ce phénomène ? Cécile Ouvrier-Buffet, professeure en didactique des mathématiques, se penche sur cette question.

Leave a Reply

Your email address will not be published.