Moto GP : Quartararo pour le maintien de son (fragile) rang en Catalogne

Toute l'actualite

Parvenu à garder en Italie sa place de leader au Championnat du monde MotoGP, Fabio Quartararo vise au Grand Prix de Catalogne ce week-end une 2e victoire cette saison, pour conforter son rang devant son poursuivant l’Espagnol Aleix Espargaro, qui le talonne.

Au Mugello la semaine dernière, l’Italien Francesco Bagnaia a remporté devant Quartararo et Espargaro sa deuxième victoire de la saison dans la catégorie reine de la vitesse moto. Mais le Français a tout de même réalisé une bonne affaire grâce à sa deuxième place qui lui a permis d’accroître légèrement son avance au classement des pilotes (122 points).

Il devra toutefois surveiller Espargaro sur une belle dynamique, notamment depuis le retour du MotoGP en Europe, avec cinq podiums de rang (Argentine où il a gagné puis Portugal, Espagne, France et Italie). Le pilote Aprilia (114 pts) n’est qu’à huit points du leader français avant le neuvième GP de la saison.

Et celui que Quartararo ne s’attendait pas à voir en haut de l’affiche ne cache pas ses ambitions: «j’aurais aimé gagner aujourd’hui», avait-il reconnu la semaine dernière en Italie.

À domicile désormais, «nous verrons si nous pouvons trouver un petit quelque chose de plus et nous battre pour la victoire», avait aussi affirmé Espargaro. Confiant après sa deuxième place arrachée en Italie alors qu’il partait 6e sur la grille, Quartararo a des raisons d’y croire, puisqu’il avait remporté l’édition 2020 du GP de Catalogne.

«Pecco» le revanchard

Derrière le duo de tête, l’Italien Enea Bastianini, 3e avec 94 pts, a perdu en Toscane de précieux points au général après une chute. Des points qu’il espère rattraper en Catalogne, lui qui compte déjà trois victoires cette saison. Revanchard, Francesco «Pecco» Bagnaia (Ducati) veut confirmer sa victoire en Italie (sa deuxième de la saison après le GP d’Espagne) pour revenir au championnat, malgré un début de saison compliqué.

«En 2021, nous avons eu un peu de mal à Montmelo, mais cette année nous y arrivons à une période où mes sensations avec la moto sont excellentes», a assuré la quatrième du championnat (81 pts), annoncé comme l’un des postulants à la couronne mondiale. Suffisant pour offrir à Ducati sa première victoire en Catalogne depuis 2018 ?

À moins que ce soit l’autre Français Johann Zarco (5e, 75 pts), toujours en quête de sa première victoire en MotoGP, qui ne redonne le sourire à la firme italienne au guidon de sa Ducati Pramac. Il avait terminé deuxième du GP l’année dernière, devant le Portugais Miguel Oliveira.

Marquez, le grand absent

Pour «leur» GP, les Espagnols de la grille espèrent briller devant leur public. Ils ne sont pas moins de huit en MotoGP (sur 26 pilotes au départ) dont certains comme Aleix Espargaro et son frère Pol (Honda) nés à Granollers, à quelques encablures du circuit de Barcelone-Catalogne. Mais il y aura un absent de marque côté espagnol, Marc Marquez.

Le sextuple champion du monde de MotoGP, gêné par son bras droit fracturé à l’été 2020, doit de nouveau se faire opérer du bras cette semaine et pourrait manquer le reste de la saison. Il avait annoncé la nouvelle en marge du GP d’Italie le week-end dernier, où il a terminé 10e. Il sera remplacé par l’Allemand Stefan Bradl.

En Moto2, l’Italien Celestino Vietti (VR46) aura dans le viseur sa 3e victoire de la saison pour prendre l’avantage au championnat face au Japonais Ai Ogura (Honda), avec qui il est pour l’instant à égalité (108 pts).

Le leader au championnat de Moto3, l’Espagnol Sergio Garcia (Gasgas), lui, tentera de défendre son rang au classement général sur une course qu’il a déjà remportée l’année dernière.

Leave a Reply

Your email address will not be published.