«On n’a que ce qu’on mérite» : Lopes évoque la «honte» après une saison catastrophique de l’OL

Toute l'actualite

Dernier rempart solide d’une défense branlante, Anthony Lopes a souvent été mis à contribution cette saison à Lyon. Le gardien, pur produit du club, revient sur cette saison plus que difficile.

Huitième de Ligue 1, éliminé sur tapis vert dès son premier tour de Coupe de France et «seulement» quart de finaliste en Ligue Europa. Cette année, l’Olympique Lyonnais a vécu une saison très difficile. Aucun objectif sportif atteint. En interne, ce n’est guère mieux. Peter Bosz, arrivé il y a tout juste un an maintenant, a souvent été sur le fil. Juninho, ancien directeur sportif, a précipité son départ avant même la très hivernale.

Dans un entretien accordé à L’Equipe , Anthony Lopes revient sur cette saison. Le portier portugais de l’OL ne se cache pas. «On a pris beaucoup de buts, on n’a jamais réussi à entrer dans nos objectifs. À des moments clés de la saison, on s’est souvent cassé la gueule, voire tout le temps. Quand on laisse passer autant d’occasions, on n’a que ce qu’on mérite.»

Seulement, Anthony Lopes, Lyonnais depuis ses neuf ans, ne trouve pas de solutions aux maux de l’OL. «Quand tu es l’Olympique Lyonnais, ce n’est pas possible. Tu dois prendre 20 buts de moins pour aller en Ligue des champions. Au début, on nous reprochait de mal finir les matches, après, de faire une mi-temps sur deux… On s’est réunis, parfois, pour dire qu’on ne pouvait pas accepter ça, mais il faut joindre les actes aux paroles et ça, ça a été plus compliqué

«On ne méritait pas de finir très haut»

Le gardien international, 14 sélections avec le Portugal, ne se cache pas et pose des mots forts sur la saison de son club. «C’est très, très dur. Honte est un mot très fort, mais c’est ça, quand même. C’est impardonnable. En étant l’OL, avec les joueurs qu’on a dans notre effectif, on ne peut pas finir huitièmes. Cette saison a été catastrophique pour tout le monde, sur tous les plans. Je me dis juste qu’il valait mieux que tout arrive en même temps.»

Des signes encourageants du côté de Lyon cette saison tout de même, mais le dernier rempart préfère s’attarder sur ce qui ne va pas. «Il y a eu tellement de fois où on s’est dit “les autres ont perdu, on peut revenir”… Mais on n’est pas revenus, et je ne crois pas au hasard, ni à pas de chance. On ne méritait pas de finir très haut.»

Leave a Reply

Your email address will not be published.