Présidentielle en direct : les écolos ont récolté 1,2 million d’euros pour rembourser les frais de campagne

Meilleures histoires

12:54

Marine Le Pen a été chahutée dans le Vaucluse

Sur ces images diffusées par notre journaliste, on peut voir deux personnes tenter d’interpeller la candidate, drapeau ukrainien à la main, afin que cette dernière vienne s’expliquer devant eux sur son positionnement sur le dossier. La candidate RN est accusée par ses détracteurs d’avoir adopté ces dernières une position trop pro-Poutine. Mais contrairement à Eric Zemmour, elle n’en a pas fait les frais dans les sondages, puis dans les urnes. 

12:51

Marine Le Pen exclut finalement un référendum sur la peine de mort

Marine Le Pen n’a cessé de s’éloigner de ce marqueur historique du Front devenu Rassemblement national. Jusqu’à mettre fin à toute ambiguïté sur la possibilité que 500 000 Français rouvrent le débat via un référendum d’initiative populaire. Une procédure contraire à la Constitution, juge-t-elle désormais. Plus d’informations à découvrir dans notre article.

12:13

Le Pen veut maintenir le régime des intermittents 

« C’est un régime qui coûte cher, c’est vrai, mais c’est un choix, parce que sans ce régime-là, il n’y a plus d’offre culturelle possible , il n’y a plus de création culturelle possible, donc je maintiendrai ce système », a-t-elle détaillé ce vendredi matin sur BFMTV.

11:59

Coup pour coup

Macron et Le Pen ne se quittent plus d’une semelle, et ont tiré à vue par médias interposés. Pour le président sortant, le programme de sa rivale d’extrême droite n’est pas « la douceur incarnée ». Sa présidence a été « affreusement autoritaire », lui a répondu son adversaire.

11:43

Tensions lors de la déambulation de Marine Le Pen

La candidate RN s’est rendue ce vendredi matin sur le marché de Pertuis, dans le Vaucluse. S’en est suivi un face à face tendu entre son service d’ordre et des manifestants anti-Le Pen, rapporte notre journaliste sur place. 

11:26

Le PS appelle ses sympathisants à voter Macron

« On a tous envie de dire merde, mais le 24 avril, on vote « Macron » pour faire barrage à l’extrême droite », commence le communiqué de presse expédié ce vendredi matin. « Le 24 avril, on sauve la démocratie, on ne choisit pas un programme. Le 12 juin, on choisit une majorité pour éviter la retraite à 65 ans, la culpabilisation des allocataires du RSA, la privatisation rampante de l’école publique et l’abandon des services publics : en juin, nous ferons obstacle au projet d’Emmanuel Macron ! », peut-on encore lire.

11:22

Emmanuel Macron répondra aux questions d’Anne-Sophie Lapix jeudi prochain 

Le président sortant a confirmé sa venue au 20 heures de France 2 jeudi prochain, au lendemain du débat de l’entre-deux-tours face à Marine Le Pen. Les deux candidats n’ont pas souhaité que la journaliste anime le débat aux côtés de Gilles Bouleau, lui préférant Léa Salamé. 

11:13

Le Jadothon est en train de prendre

Lors de cette même conférence de presse, Julien Bayou a fait savoir que l’appel aux dons formulé par les écolos au soir du premier tour pour rembourser les frais de campagne fonctionne. Les écolos auraient d’ores et déjà amassé près de 1,2 million d’euros sur les deux millions d’euros espérés en cinq semaines. 

10:56

« Les heures que nous vivons sont extrêmement graves »

Le secrétaire national d’EELV tient une conférence de presse ce vendredi matin. Julien Bayou évoque notamment la menace de la candidature de Marine Le Pen. « On ne peut pas s’amuser à voter blanc ou s’abstenir quand l’extrême droite est aux portes du pouvoir », dit-il. 

10:41

Le récap de l’interview de Macron

Le président-candidat a défendu son programme pendant près d’une heure sur Franceinfo ce vendredi matin. L’occasion pour lui de préciser les différentes concessions qu’il est prêt à faire sur son programme et d’annoncer de nouvelles mesures, telle que la possibilité de déconjugaliser l’allocation adulte handicapé. Toutes les informations dans notre article.

10:17

La France insoumise écrit à EELV, aux communistes et au NPA

Trois courriers ont été publiés sur le site du mouvement de Jean-Luc Mélenchon pour appeler à l’union de la gauche dans le cadre des élections législatives. L’union, mais pas de toute la gauche puisque le Parti socialiste n’est pas destinataire de cette proposition. Le parti de Jean-Luc Mélenchon adresse quelques critiques aux écolos et aux communistes. « Nos relations ont été lourdement dégradées pendant cette campagne, peut-on lire. Sans vous répondre jamais, nous avons pris au sérieux vos accusations souvent blessantes et vos appréciations selon lesquelles existeraient entre nous des difficultés insurmontables. » Le NPA a été épargné par ces critiques. 

10:07

Blanquer allume Le Pen

Invité ce matin sur France 2, le ministre de l’Education nationale a torpillé le programme de la candidate d’extrême droite. Il a dénoncé l’incohérence de son programme et critiquées des mesures non financées. « Ce sont des additions de démagogie, Marine Le Pen a toujours été contre ce que fait le gouvernement, quoiqu’il arrive. À la fin, ça ne créé pas de la cohérence », dit-il.

09:55

Marine Le Pen a revu sa position sur la peine de mort

La candidate a affirmé ce vendredi matin que la mise en œuvre d’un référendum sur la peine de mort serait anticonstitutionnel. Elle avait pourtant défendu cette possibilité lors de précédents scrutins, comme le relève notre journaliste. 

09:47

Bayrou pose ses conditions sur la réforme des retraites

Invité ce matin sur RTL, l’ancien ministre de la Justice défend la réforme des retraites portée par Emmanuel Macron, avec deux précautions. « La première de ces précautions c’est on doit tenir compte de ceux qui ont commencé à travailler tôt et on doit tenir compte de la pénibilité », dit-il. Il appelle aussi à plus de progressivité en réfléchissant à un allongement « volontaire » de l’âge de départ à la retraite.

09:31

Un Premier ministre issu de la gauche ? « Pourquoi pas »

En conclusion de son interview à Franceinfo, Emmanuel Macron dit ne pas exclure la nomination d’un premier ministre issu des rangs de la gauche en cas de victoire. Il promet d’associer « tous les talents » qui souhaiteraient le rejoindre dans un éventuel second mandat, vantant les mérites de son ministre du budget Olivier Dussopt, qui n’avait « pas voté les premiers budgets en 2017 ».

09:27

Macron nie l’existence d’un accord avec Sarkozy

Emmanuel Macron nie avoir conclu un pacte avec Nicolas Sarkozy sur le nom du futur premier ministre en cas d’élection, en échange de son soutien. « D’avoir le président Sarkozy, hier le président Hollande appeler à voter pour le président sortant, c’est plutôt une force », dit-il. 

09:25

« Il faut penser l’après 50 ans »

Emmanuel Macron revient sur sa réforme des retraites. Pour lui, son projet permettra d’améliorer le taux d’emploi des seniors. Il défend les moyens mis en œuvre ces dernières années sur la formation des chômeurs et des personnes en fin de carrière. 

09:15

Macron défend le stage rémunéré en lycée professionnel

Le président sortant réaffirme sa volonté de mettre en œuvre une indemnité pour les lycéens de la filière professionnelle lors de leurs stages obligatoires en entreprise. Une mesure réclamée depuis longtemps pour ces élèves souvent issus de milieux défavorisés. Nous vous donnions plus de précisions sur ce projet dans cet article il y a quelques semaines.

09:12

Marine Le Pen cajole les artistes… et tacle certains sportifs

« Je ne comprends pas pourquoi les artistes s’opposent à mon projet. Je veux faire une pépinière d’artistes », défend-elle. Concernant les sportifs, dont plusieurs représentants ont signé une tribune dans Le Parisien appelant à faire barrage au RN, elle répond qu’ils « gagnent très bien leur vie » et qu’il « faut qu’ils fassent preuve de générosité et de fraternité ».

09:09

Pas de « génocide » mais des « crimes de guerre » en Ukraine, selon Le Pen

« Je ne parlerais pas de génocide, mais il est sûr qu’il s’agit de crimes de guerre », avance Marine Le Pen, rejoignant la ligne d’Emmanuel Macron. A l’étranger, Joe Biden et Justin Trudeau accusent de leur côté Vladimir Poutine de « génocide » en Ukraine.

09:07

Sur le point d’indice des fonctionnaires 

Emmanuel Macron indique que l’indice minimum de la fonction publique, pour la catégorie C, sera augmenté de 34 euros par mois au premier mai. Le candidat promet ensuite une réforme à l’été. Il promet une « revalorisation du point » sans donner plus de détails. 

08:57

« La laïcité est une loi de liberté »

Le candidat Macron indique que la « question du voile n’est pas une obsession ». Il estime que le voile est un « symptôme » d’une tension dans le pays. Il affirme ne pas porter l’ambition de changer les règles, que ce soit pour les accompagnatrices de sorties scolaires ou sur le sujet du voile à l’université.

08:55

Un référendum sur la peine de mort ?

« On ne peut pas, c’est anticonstitutionnel », répond Marine Le Pen sur BFMTV, après avoir pourtant laissé entendre qu’elle ne l’excluait pas.

08:53

Macron se dit favorable à une réforme de l’AAH

Interrogée par une personne en situation de handicap qui s’apprête à se marier et risque de perdre son allocation adulte handicapée, le président sortant se dit favorable à une réforme visant à répondre à ce problème, sans se prononcer explicitement pour la déconjugalisation, comme l’ont fait plusieurs de ses adversaires au premier tour. 

08:45

Marine Le Pen veut « régler le problème de l’immigration »

« Je vais régler le problème de l’immigration, et accessoirement celui du communautarisme », développe la candidate RN. Elle défend sa mesure de « faire en sorte que les demandes d’asile ne puissent pouvoir être déposées que dans n’importe quel consulat » à l’étranger.

Leave a Reply

Your email address will not be published.