Présidentielle : le PS et la France insoumise se réunissent mercredi en vue des législatives

Meilleures histoires

20:35

C’est la fin de ce direct

Merci de l’avoir suivi. A peine les résultats de la présidentielle tombés, le vainqueur et les ex-candidats sont déjà tournés vers les législatives avec en toile de fond l’enjeu de donner ou de priver de majorité à l’Assemblée le président-réélu. On se retrouve demain pour suivre tractations et autres développements. Bonne soirée !

20:00

Joe Biden a appelé Emmanuel Macron

Le président américain a appelé son homologue français à 18h45 (heure de Paris) pour le féliciter pour sa réélection, selon l’Elysée. Ils sont convenus qu’ils se reparleraient plus longuement très rapidement, pour évoquer notamment la guerre en Ukraine, l’approfondissement de la relation UE/États-Unis ainsi que la poursuite de l’engagement de leurs deux pays dans « les grands enjeux globaux ».

19:49

Un député finlandais félicite Macron d’une drôle de façon

« Monsieur le Président Emmanuel Macron, je vous présente mes chaleureuses félicitations pour votre réélection », a écrit Petri Honkonen, député centriste finlandais dans un tweet associé d’une photo de lui reprenant le cliché du chef de l’Etat au col déboutonné. 

19:18

La réélection d’Emmanuel Macron vue d’Allemagne

« Macron gagne pour l’Europe », titre le journal allemand Tagesspiegel ce lundi, rapporte Courrier international. « Les Françaises et les Français ont donné une fin de non-recevoir à la nationaliste eurosceptique Marine Le Pen, tandis qu’Emmanuel Macron, l’ami de l’Europe, était reconduit à la présidence », peut-on encore lire dans ce journal de gauche.

18:56

Si on lui proposait Matignon, Ségolène Royal « réfléchirait »

« Mon expérience politique m’a appris à ne pas répondre aux questions qui n’étaient pas posées », a d’abord répondu l’ex-ministre socialiste, aux journalistes de BFMTV, lui demandant si elle accepterait un poste de Premier ministre. « Mais si elle me l’était posée je réfléchirais (…) ça ne se refuse pas », a ensuite ajouté Ségolène Royal avec le sourire.  

18:42

Marine Le Pen candidate à sa réélection dans le Pas-de-Calais 

La candidate malheureuse du second tour a annoncé qu’elle comptait briguer un second mandat de députée de la 11e circonscription du Pas-de-Calais pour les législatives, selon BFMTV. Elle a également fait savoir qu’elle ne comptait pas reprendre la présidence du RN pour le moment. 

18:29

Réunion prévue entre LFI et PS

Les responsables de La France insoumise et du Parti socialiste vont se réunir mercredi pour tenter de trouver un accord en vue des législatives, selon une information de BFMTV confirmée par l’AFP. Au programme des discussions : Sixième République et retraite à 60 ans. « On va discuter sur le fond, sur les enjeux programmatiques, voir quels sont les points de convergence et de divergence », a précisé Pierre Jouvet, chargé des négociations au sein du PS, précisant y aller « de manière ouverte » et « dans un état d’esprit de grande responsabilité ».

18:06

Célébrité soudaine pour Jérôme Vanetty

Ce dimanche soir, la soirée de victoire d’Emmanuel Macron sur le Champ-de-Mars était animée par le DJ Jérôme Vanetty. Au Parisien, il explique que ce choix s’est fait « très rapidement » et que sa prestation a été réalisée « en totale impro ». « Je suis venu célébrer la démocratie, pas par engagement auprès d’un candidat », assure-t-il. Les détails de cette soirée, vue par le DJ qui l’a animée, sont à lire ici. 

17:57

Une première rencontre entre Insoumis et socialistes

Selon BFMTV, des représentants des Insoumis et des socialistes se rencontreront dès ce mercredi, en vue des législatives. 

17:46

Le maire de Bordeaux appelle à l’union

Dans un communiqué, Pierre Hurmic juge que pour les élections législatives, il faut s’appuyer sur les « expériences locales de gouvernance », comme à Bordeaux, ville dirigées par une majorité « réunissant la société civile, les forces écologistes et de gauche ». 

17:35

Jospin juge Macron responsable de l’affiche du second tour

Dans une interview accordée au Parisien, l’ancien Premier ministre Lionel Jospin juge qu’Emmanuel Macron a « tout fait pour que se reproduise le face-à-face ultime avec l’extrême droite ». Il estime, par ailleurs, que « la situation du PS est grave ». L’interview complète est à lire ici. 

17:29

Prise de parole de Hollande

L’ancien président de la République s’exprimera sur France info jeudi, annonce L’Opinion. François Hollande devrait d’une part livrer son analyse de l’élection mais aussi évoquer le sujet des législatives.

17:23

Premier entretien américain en tant que président réélu

Le président américain annonce qu’il s’entretiendra avec Emmanuel Macron dans la journée de ce lundi. Ce sera le premier entretien entre les deux chef d’Etat depuis les résultats du second tour. « J’ai tenté de le joindre hier soir. J’ai eu son équipe, il passait un bon moment à la Tour Eiffel. Et je vais discuter avec lui aujourd’hui », précise Joe Biden.

17:14

Instant règlement de comptes chez les écologistes

Le secrétaire national d’EELV n’a pas manqué d’égratigner le candidat de son parti, Yannick Jadot, selon un message interne relayé par L’Express. Il lui reproche d’avoir « singé » Emmanuel Macron et de s’être « excusé d’être écolo ».

17:00

Maréchal, Bay, Peltier… Reconquête ! à la conquête du RN 

16:45

Quelles sont les villes qui ont le plus voté pour Marine Le Pen au second tour ?

16:32

Vote catholique, vote massif

Les électeurs catholiques se sont massivement déplacés (79%) pour voter au second tour de cette présidentielle, selon un sondage Ifop pour La Croix et Le Pellerin. Une mobilisation beaucoup plus élevée que celle de l’ensemble des Français (71,8%), des protestants (70%), des musulmans (58%) ou bien des personnes se présentant comme sans religion (66%). Le vote catholique s’aligne en tout cas, à peu de choses près, sur le vote de l’ensemble des Français.

16:16

Clément Beaune épingle Jean-Luc Mélenchon

Le secrétaire d’État en charge des Affaires européennes interpelle l’Insoumis, troisième homme de la présidentielle, qui a réagi dimanche à la réélection d’Emmanuel Macron en le présentant comme « le président le plus mal élu ». Un propos « mensonger et irresponsable » selon Clément Beaune, qui s’en explique ci-dessous. Les explications détaillées du Parisien sont à retrouver dans cet article.

16:02

Le tacle de Renaud Muselier

Sur France Bleu, le président de la région Paca, ancien LR devenu macroniste, Renaud Muselier lance une bonne pique à ses anciens amis, qui « n’ont plus de colonne vertébrale ». «  Y’a pas d’issue quand vous n’avez pas de ligne politique, quand vous n’avez pas de colonne vertébrale… qui permet d’avoir des bras qui ouvrent plus ou moins pour tendre la main, pour embrasser, pour enlacer. SI vous n’avez plus de ligne politique, vous ne pouvez enlacer personne et vous disparaissez ».

15:24

Eric Zemmour (re)tend la main à Marine Le Pen

« Marine Le Pen, en acceptant la main que je vous tends, vous avez l’occasion de mettre fin au cordon sanitaire qui stérilise les chances du camp national depuis 40 ans. Saisissez-la, pas pour nous, pour la France. Faisons-le. Ensemble », vient d’écrire sur Twitter, le président de Reconquête! La nièce de Marine Le Pen, Marion Maréchal, a aussitôt relayé ce message.

15:09

Et de deux pour Pécresse

En deux semaines après que la candidate LR a lancé un appel pour récolter sept millions d’euros, Valérie Pécresse en a déjà reçu deux. « Nous sommes encore loin du compte », reconnaît-elle, relançant son appel à la générosité, pour le « pluralisme » et la démocratie. La présidente de la région Ile-de-France n’a pas atteint au premier tour le seuil de 5% des suffrages qui permet d’être remboursé de ses frais de campagne, à l’exception de 800 000 euros.

14:50

A Hénin-Beaumont, de la compréhension au-delà de l’émotion

Depuis hier, la vidéo de la Voix du Nord tourne à n’en plus finir. On y voit, dans un bureau de vote d’Hénin-Beaumont,  où se sont rassemblés les soutiens du Rassemblement national dans l’attente des résultats femmes hurler leur déception avec beaucoup d’acrimonie. « C’était du désespoir, c’était de la colère. Parce que je suis dégoûtée. Il me faudra plusieurs jours pour me remettre » du résultat, explique à France Info la jeune femme blonde en veste en jean.

Derrière elle, deux lycéens se checkent du poing en constatant qu’Emmanuel Macron est réélu. Hugo et Nathan sont venus assister à la soirée sans intention de provoquer, raconte Nathan à la Voix du Nord. « Je suis plutôt ancré à gauche, avec des convictions anti-fascistes. On voulait montrer qu’à Hénin, il n’y a pas que des lepénistes», explique le lycéen à la Voix du Nord. Nathan affirme avoir dû, après la diffusion de la scène, devoir modifier sa bio sur Twitter pour y ajouter « pas macroniste, juste antifa ». Dans la salle, il n’a eu aucun problème. « La réaction des gens je la comprends. Je comprends cette haine contre le système. Ce sont des gens que la droite a déçus, que la gauche a déçus. Ce sont des gens valeureux, des travailleurs », excuse-t-il.

14:36

Réformer les retraites, la priorité pour un ancien LR rallié à Macron

L’ancien ministre Les Républicains Eric Woerth, qui dès le mois de février avait annoncé se ranger derrière Emmanuel Macron, estime, dans un entretien à L’Express que deux réformes sont prioritaires : le recul de l’âge de la retraite et la formation des jeunes.

14:15

Trois villages, 100% Macron (et blanc)

Au Clat, à Baren et Caubous, des villages d’Occitanie, les électeurs n’ont glissé aucun bulletin pour Marine Le Pen. Notre article à lire ici.

14:07

Le Maire n’exclut pas un recours au 49-3, Mélenchon vent debout

Tout en disant ne pas y être favorable, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a indiqué ce matin ne pas exclure la possibilité d’avoir recours à l’article 49-3 sur la réforme des retraites. Une déclaration qui ne passe pas pour le chef de file des insoumis. « Macron à peine réélu, il veut déjà passer par le 49.3 la retraite à 65 ans. Un détail : seul le Premier ministre déclenche les 49.3. Pour l’empêcher donc, une solution : l’Union Populaire à Matignon ! », a lancé dans un tweet Jean-Luc Mélenchon, favorable à la retraite à 60 ans.

Leave a Reply

Your email address will not be published.