PSG : «Le Classique face à l’OM, c’est toujours un match spécial», martèle Pochettino

Meilleures histoires

Le coach parisien s’est exprimé en conférence de presse ce samedi, à la veille du Classique face à l’OM en clôture de la 32e journée de Ligue 1.

Le Classique : «Le championnat, c’est l’objectif. Le Classique, c’est toujours un match spécial. On espère bien figurer contre une très bonne équipe. On veut bien sûr gagner et bien finir la saison. C’est un match spécial. J’en ai déjà joué comme joueur et capitaine, puis en tant qu’entraîneur. Il n’est pas juste question des trois points. Pour moi, les joueurs et les supporters, c’est toujours un match important dans une saison. (…) Les joueurs comprennent à quel point c’est spécial pour tout le monde, le club, les fans et nous-mêmes, nos familles. Chaque semaine est différente. On a parlé de l’importance des trois points, on a parlé individuellement et collectivement. On espère qu’on fera notre meilleure performance et qu’on gagnera.»

Message aux supporters : «On est plus fort quand on a nos supporters avec nous et ça enlève une partie de l’énergie de l’adversaire. Je ne demande rien, mais évidemment je souhaite qu’ils manifestent avant et après le match plutôt que pendant.»

À VOIR AUSSI – Les meilleurs buts du PSG face à l’OM

L’OM : «Ils font une très bonne saison. Ils sont très dynamiques et ont des joueurs de qualité techniquement. C’est vraiment une équipe, un collectif. Ils jouent en bloc, ils jouent un bon football. Ça va vite en transition avec de bons joueurs en attaque. Ils ne sont pas où ils en sont au classement par hasard… Ce sera un match compliqué, au-delà du fait que c’est un Classique.»

Jorge Sampaoli : «Je n’aime pas les comparaisons. Chacun entraîne comme il le sent, chacun a sa propre personnalité, son caractère, son charisme… C’est difficile de comparer, pas seulement avec Jorge Sampaoli mais tous les autres entraîneurs. Une chose est sûre : on a été inspiré par Marcelo Bielsa tous les deux.»

Une relation forte avec Kylian Mbappé

Mauricio Pochettino

Sa complicité avec Kylian Mbappé : «J’ai une bonne relation avec toute l’équipe. La gestion humaine, c’est ce qu’il y a de plus difficile. J’ai toujours eu une relation forte avec Kylian, depuis que je suis arrivé, comme le reste du staff. C’est un joueur qui a d’énormes qualités. On l’a vu progresser. Il était dans le dur quand on est arrivé, il est bien plus heureux maintenant, il est calme et on l’a mis en situation pour qu’il progresse. C’est un joueur qui a montré son implication, il a travaillé dur à l’entraînement. Certes, il a de grandes qualités en tant que joueur, mais il faut aussi mettre en avant son humilité, ses qualités en tant que professionnel et en tant qu’homme.»

Le dernier grand rendez-vous de la saison : «C’est en tout cas un match que les deux équipes attendent, c’est le plus grand match en France, il y a les finales de Coupe aussi. En tout cas, c’est effectivement un match important. La rivalité est grande. Mais d’ici à la fin de la saison, chaque match sera comme une finale et on veut terminer du mieux possible. Pour nous, c’est une finale demain (dimanche). C’est le seul match qui compte maintenant et on devra le montrer dès le coup d’envoi.»

Idrissa Gueye : «Il est resté une cinquantaine de jours en dehors de la dynamique du groupe pendant la Coupe d’Afrique des Nations, comme Abdou Diallo. Ils ont en plus logiquement célébré après leur victoire. À leur retour, ils étaient moins bien physiquement et mentalement parce qu’ils ont beaucoup donné. On avait trouvé qu’ils ont eu du mal à retrouver leur niveau habituel et qu’il avait des joueurs qui étaient dans de meilleures conditions qu’eux. J’ai déjà dit cela aux joueurs.»

Propos recueillis en conférence de presse

Leave a Reply

Your email address will not be published.