Rallye de Sardaigne : Tänak devant après la première demi-journée

Toute l'actualite

L’Estonien Ott Tänak (Hyundai) était en tête du Rallye du Sardaigne, cinquième manche du Championnat du monde des rallyes (WRC), à l’issue des quatre spéciales courues vendredi matin dans le nord de l’île italienne.

Le champion du monde 2019, âgé de 34 ans, n’a pas encore remporté de spéciale sur les techniques pistes sardes après les cinq premiers chronos (sur 21 au total jusqu’à dimanche). Mais il a été le plus régulier pour mener le classement général provisoire.

Il comptait à la mi-journée 3 sec 7/10 d’avance sur le Finlandais Esapekka Lappi (Toyota) et 8 sec 9/10 sur le jeune Français Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford), troisième après une belle matinée (2e de l’ES2 et 3e de l’ES5, la plus longue de l’épreuve avec 24,7 km).

Bons débuts également pour le grand spécialiste des routes sardes, l’Espagnol Dani Sordo (Hyundai), vainqueur en 2019 et 2020, qui a remporté deux des quatre spéciales (ES 4 et 5) pour se positionner à la 5e place au général (à 14 sec 6/10).

Le Finlandais Kalle Rovanperä (Toyota), leader du championnat du monde après avoir gagné les trois dernières manches (Suède, Croatie, Portugal), pointe à la huitième place, à 42 sec 5/10, après avoir dû ouvrir la route vendredi.

L’un des grands déçus de la première matinée est le Belge Thierry Neuville. Vainqueur jeudi de la spéciale d’ouverture, le pilote Hyundai a été victime de problèmes de transmission dans l’ES5. Le dauphin de Rovanperä au classement général du WRC est distancé à la neuvième place du général, à deux minutes de Tänak.

L’autre battu du jour est le Gallois Elfyn Evans (Toyota), rapidement contraint à l’abandon en raison d’un problème mécanique (fuite d’eau). Il avait pourtant commencé la matinée en réalisant le meilleur chrono de l’ES2, qui lui avait permis de prendre provisoirement la tête du général. Il pourrait reprendre l’épreuve samedi, lesté d’une très lourde pénalité chronométrique.

Leave a Reply

Your email address will not be published.