Remaniement : le gouvernement Castex devrait rester en place jusqu’au 13 mai

Meilleures histoires

Une partie du voile est enfin levée. Ce mercredi, à la sortie du Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement a donné quelques précisions sur le changement d’exécutif à venir, suite à la réélection d’Emmanuel Macron à la tête de l’État.

Alors que la démission de Jean Castex se fait toujours attendre – avant le second tour, il avait annoncé qu’il la présenterait rapidement si le président sortant rempilait pour cinq ans – une première date a été évoquée : le 13 mai, fin officielle du premier mandat d’Emmanuel Macron.

« Le mandat court jusqu’au 13 mai »

« Le gouvernement Castex ira au bout du premier quinquennat d’Emmanuel Macron », a assuré Gabriel Attal, précisant qu’il lui avait « été confirmé » que la cérémonie d’investiture, prévue ce samedi, ne déclenchait pas automatiquement le début du second quinquennat.

« La cérémonie, formellement, a lieu le 7 (mai), mais institutionnellement le premier mandat court jusqu’au 13 mai à minuit ou le 14 mai à 0 heure » a-t-il encore insisté. « Le gouvernement est à sa tâche pour agir, protéger les Français, prendre toutes les décisions nécessaires, et le temps des décisions individuelles n’est pas venu. Aucune proposition n’a été faite à qui que ce soit en la matière », a conclu Gabriel Attal.

Le « buffet déjeunatoire », organisé après le Conseil des ministres la semaine dernière, avait laissé penser que la démission du gouvernement actuel interviendrait rapidement. Ce n’est finalement – a priori – pas le cas.

Leave a Reply

Your email address will not be published.