Roland-Garros : Nadal n’a pas besoin qu’on le surnomme «roi de quoi que ce soit»

Toute l'actualite

Toujours aussi humble, l’Espagnol aux 13 victoires dans le tournoi parisien confié qu’il ne courrait pas après les surnoms qu’on lui donne.

Avec treize victoires sur la terre battue parisienne depuis 2005, Rafael Nadal est, sans contestation possible, le plus grand joueur de l’histoire sur cette surface. Une suprématie qui a logiquement abouti à la création de surnoms dont l’Espagnol n’est pas forcément très fan, notamment celui de roi de la terre battue. «Rafa» s’est expliqué sur le sujet à l’issue de sa victoire face à Félix Auger-Aliassime dimanche : «Non, personne ne m’appelle comme cela dans ma famille., même pas dans mes proches, non pas du tout. Non, je ne me sens pas comme cela. Bien sûr, sur cette surface, je fais sans doute mieux que les autres, je n’ai pas besoin que l’on m’appelle le roi de quoi que ce soit. Je sais ce que j’ai fait dans ma carrière tennistique et notamment sur cette surface et c’est tout, il n’y a rien de plus.»

Roland-Garros : Nadal à Paris, ses treize couronnes en images

Accéder au diaporama (13)

Leave a Reply

Your email address will not be published.