Tops/Flops Nice-Tel Aviv : Thuram met le feu, la défense met le Maccabi au frais

Toute l'actualite

Malgré un revers au match aller, Nice a empoché sa qualification pour la Ligue Europa Conférence, en remportant la rencontre retour (2-0) contre le Maccabi Tel Aviv.

TOPS

Thuram guide l’entrejeu niçois

Avec Kephren Thuram et Aaron Ramsey, l’OCG Nice a pu compter sur de solides milieux pour guider le collectif des Aiglons. Avec plusieurs percées décisives, Thuram est clairement l’artisan principal de la domination niçoise tout au long du match. Avec 96% de passes et 100% de dribbles réussis, le numéro 19 du Gym n’a quasiment rien raté, remportant six de ses sept duels. Il a mis le feu dans la défense du Maccabi, très souvent dépassé par les décisions de Kephren Thuram. C’est aussi lui qui a parfaitement servi Melvin Bard sur le côté droit, précieux dans la création niçoise ce soir.

Peretz a retardé la fête niçoise

Le gardien du Maccabi Tel Aviv a réalisé un total de six arrêts : dans les airs ou au sol, Daniel Peretz a bien failli être le héros de la rencontre pour l’équipe israélienne. Très souvent abandonné par sa défense, le jeune gardien de 22 ans s’est interposé face à Delort en plongeant au sol (33e). Auteur également d’une double parade (66e), il a également été solide sur sa ligne. Le gardien du Maccabi est la principale raison qui explique les prolongations. Sans Peretz, les Telaviviens auraient quitté l’Allianz Riviera bien plus tôt.

FLOPS

La fragile défense du Maccabi

Avec une légère avance acquise au match aller en Israël, le Maccabi Tel-Aviv est venu à Nice avec l’objectif de maintenir son ticket qualificatif. Une stratégie défensive qui nécessite de solides… défenseurs. Malheureusement pour le coach Vladimir Ivic, son secteur défensif a été bien trop friable, notamment Enric Saborit et André Geraldes qui ont offert par deux fois un ballon en retrait à Andy Delort en face-à-face (32e). Le gardien Daniel Peretz a plusieurs fois rattrapé les erreurs de ses défenseurs.

Gouiri voit rouge

Entré en jeu à la 77e minute, Amine Gouiri a écopé d’un premier carton jaune très rapidement, deux minutes après avoir remplacé le buteur Alex Claude-Maurice, pour une semelle sur van Overeem (sorti sur civière gravement blessé sur ce choc). Au début des prolongations, l’ancien Lyonnais est immédiatement expulsé (100e) pour une faute de frustration après une perte de balle dans la surface du Maccabi. S’il s’est assez propre à la passe, il n’a jamais vraiment eu un impact positif sur le collectif offensif niçois jusqu’à son expulsion.

Leave a Reply

Your email address will not be published.