Tout a changé… même eux

Meilleures histoires

Au soir du premier tour de la présidentielle, on se disait (et c’était même l’un des titres du Parisien – Aujourd’hui en France dans son édition du lundi 11 avril) : « Tout a changé, sauf eux ». Puisque, cinq ans plus tard, nous retrouvions le même duel final. Alors que se termine la campagne de l’entre-deux-tours nous complétons : « Tout a changé, et eux avec ! »

Leave a Reply

Your email address will not be published.