Wimbledon: l’exclusion des Russes et Biélorusses perturbe la planète tennis

Meilleures histoires

En raison de la guerre en Ukraine, le légendaire rendez-vous sur gazon s’inscrit comme le premier tournoi de tennis à écarter individuellement ces joueurs.

«Le Royaume-Uni a joué un rôle de premier plan au niveau international pour faire comprendre que le président Poutine ne doit pas pouvoir utiliser le sport pour légitimer l’invasion barbare de l’Ukraine par la Russie», a expliqué Nigel Huddleston, le ministre des Sports britannique pour justifier la décision de Wimbledon (après près de deux mois de délibérations et de conseils juridiques) d’exclure les Russes et les Biélorusses de l’édition 2022 (du 27 juin au 10 juillet) en raison de la guerre en Ukraine. Le gouvernement britannique avait initialement émis l’idée que les organisateurs pourraient exiger des joueurs russes qu’ils signent un document condamnant Vladimir Poutine. Une idée rejetée, Wimbledon craignant que cela ne mette en danger les familles des joueurs russes.

Le légendaire rendez-vous sur gazon s’inscrit comme le premier tournoi de tennis à écarter individuellement ces joueurs. Ian Hewitt, président du All England Club, a dans un communiqué, précisé: «Nous admettons que pour…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

Leave a Reply

Your email address will not be published.